Quasi l'obsession du moment, encore ce patron déjà décliné ici, ou... version robe de juillet (Karen, tu me confirmes que c'est off en août ?).
Ce tissu tout doux se situe entre l'épaisseur du tee-shirt et du sweat shirt. Autant vous dire qu'avec le patron original, ample à la japonaise sur les épaules, je me suis projetée en compagnie de ces charmantes sexagénaires et leur tablier aux motifs improbables pour s'activer dans leur jardin ou écosser les haricots... Autrement dit, pas mettable avant vingt ans - voire plus !

27xgnti

La forme originale (parfaite dans un tissu plus fluide)

D'humeur joueuse, je me lance dans une découpe free-style à angle droit, l'objectif étant de garder le blousant de la partie haute et d'obtenir une jupe tube confortable.

Zou c'est parti - deux coups de surjeteuse (spécial dédicace à Emma) et voilà un drôle de truc à deux pointes... (ben oui, logique... fallait réfléchir avant de te lancer...)
Mais ô miracle, ces excroissances peu harmonieuses se muent en petites poches une fois repoussées vers l'intérieur de la robe ! Ou comment faire des poches sans le vouloir (ou rattraper une impro peu inspirée au choix !)

Robe_juillet

Finalement, je l'aime mieux comme ça ma robette du livre 298. Elle devrait donc avoir sa place dans notre sac de voyage...

Juillet