Enchainer les prises (parfois les doubler, les tripler... et voire plus... c'est que c'est un vrai métier !), garder le timing serré en tête, avancer sous le regard bienveillant d'Amélie et Nicolas, et devant l'oeil numérique de Benoît. Oublier qu'il fait froid (prise en flag en train de frotter mes mains pour gagner quelques degrés !) et faire chauffer la machine.

Assurément une belle aventure, une journée spéciale qui aura fourni je l'espère, matière à un faire un joli montage !

 

Tournage_Citronours