La patinoire est devenue notre maison secondaire. Totalement opposée au principe à la base, j'avoue que je prends tout de même plaisir à passer une partie de ma vie les yeux rivés sur la glace pour observer ma patineuse.

Eléments tout à fait positifs à ajouter, l'accueil est chaleureux (si si), l'ambiance amicale, et l'entretien est sous-traité à des pro équipés. Bref, moins d'inconvénients que l'idée que je me faisais d'une résidence secondaire à chauffer et à entretenir !

Mais je papote, je m'éloigne du sujet : la couture, et plus précisément la tunique de ma pitchoune ! Eh oui, j'aurais plutôt nommé ça une robe mais l'appellation qui convient est "tunique".
Si les séances d'entraînement sont le plus souvent effectuées dans une tenue confortable et couvrante, vous imaginez bien que l'attrait de ce sport qui reste très féminin, ce sont aussi ces fameuses tuniques ! (et les chignons & autres coiffures sophistiquées, mais ça on en parlera une autre fois)

Si je ne saisis pas encore les subtilités entre le salchow, le lutz, l'axel ou le boucle piqué (ce n'est pas faute d'avoir entendu notre cher Nelson tous les égrainer pendant des années !) ce qui ne fait plus de doute, c'est qu'il faut que ça brille sur la glace !

Alors je me suis fait (un peu) violence... Une base sombre alliant un bleu nuit et un noir (holala Carole tu te lâches, trop fun les couleurs !). Mais .... des bandes de sequins argentés pour souligner le croisé et la taille. Voilà pour la tenue test de ma chipie.

OK ça reste très sobre. On ne se refait pas. Cela dit, sa tunique de représentation est bientôt terminée et là promis, ça va étinceler ! 

IMG_3582 

 IMG_3576

IMG_3585

IMG_3567

 

Tissus Fleur de tissu patron Jalie n°3136.