"Avoir des origines" comme dit ma crapouille, c'est une chance. En particulier lorsque les racines sont issues d'un pays aussi éloigné de nos repères quotidiens. Un pays fascinant pour de nombreuses raisons. 

Les images étant plus parlantes - et puisque j'ai constitué une petite bibliothèque de plus de 750 clichés (vive le numérique), je vous propose de m'accompagner thème par thème.

Celles qui m'ont suivie via mon compte twitter reconnaitront certaines scènes.

Tout d'abord, ce qui m'a littéralement scotchée, trois semaines durant. Cette effervescence à deux roues. Comme un flot ininterrompu de scooters (les vélos sont de plus en plus rares) quasi 24/24. Les voitures étant massivement taxées, le vietnamien ne circule qu'à mobylette. Et heureusement : la population est si dense que les villes ne seraient que bouchon avec des véhicules qui ne se faufilant pas comme le font les deux roues (de manière anarchique mais ça c'est un autre sujet - cela dit, si les vietnamiens se sont inventés leur propre code routier, il fonctionne très bien ! Mais pour nous les touristes, quelques heures d'observation s'imposent avant de pouvoir faire preuve d'un minimum d'assurance au moment de traverser !).

Bref, assez parlé, voici quelques images !

 

La densité du flot. Et le piéton n'a pas de trottoir pour marcher ! Attention les pieds !

IMG_7061

IMG_7912

3 et le plus souvent 4 personnes constituent une famille. Laquelle se déplace sur un seul engin.

Parfois, le deux roues sert aussi de transat !

IMG_8083

IMG_8060

IMG_7834

Pas de camionette pour les objets encombrants. No problem, on gère !

IMG_8063

IMG_8127

IMG_7989

IMG_8149

Et la dernière, l'un de mes clichés-fierté... le trans-porc !

IMG_7344

 

Prochain épisode : la street food !